Nouveautés fiscales 2016 pour les associations

Publié le : mercredi 3 février 2016 - Modifié le : mardi 1er mars 2016

La loi de finances pour 2016, revalorise quelques seuils, plafonds ou abattements applicables aux associations.

Ainsi, l’abattement spécifique de taxe sur les salaires due par les associations employeuses et prévu à l’article 1679 A du code général des impôts (CGI), est fixé à 20 283 euros pour les rémunérations versées à compter du 1er janvier 2016.

Depuis la loi de finances pour 2015, le plafond de recettes non soumises à l’impôt sur les sociétés ("Seuil de la franchise des impôts commerciaux") est réévalué chaque année. Pour 2016, cette franchise est de 60 601 euros (contre 60 540 euros précédemment).

Le plafond de versements (dons) au profit d’organismes d’aide aux personnes en difficulté ouvrant droit à la réduction d’impôts de 75% est fixé à 530 euros (contre 521 euros) ; au-delà de ce montant, ces versements ouvrent droit à la réduction d’impôt de droit commun de 66 % dans la limite de 20 % du revenu imposable.

A consulter :
La loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016

Dans la même rubrique

11 octobre 2010

L’engagement éducatif (en accueils collectifs de mineurs)

Les accueils collectifs de mineurs sont des espaces d’éducation non-formelle pour les enfants et les jeunes qui y participent. Ils permettent à environ 4,5 millions de mineurs de bénéficier, chaque année, en France, de loisirs éducatifs de qualité, (...)
23 juillet 2014

Economie sociale et solidaire : conséquences de la loi pour les associations

Les financements associatifs sont diversifiés et sécurisés au plan juridique. De nouveaux outils sont mis en place pour encourager le développement des associations. Le soutien à l’engagement associatif bénévole et volontaire est réaffirmé. Le (...)