L’engagement au cœur des mutations

Publié le : jeudi 5 novembre 2020

PNG - 77.5 ko

Dans le contexte actuel de crise sanitaire mondiale, maintenir des échanges par le digital est essentiel, en particulier dans le secteur du pro bono – bénévolat et mécénat de compétences - qui a vocation à mobiliser les richesses humaines. Les mutations de l’engagement étaient au cœur du 1er Sommet International du Pro Bono organisé par la France, du 13 au 15 octobre 2020.

Chaque année, ce sommet réunit des intermédiaires du Global Pro Bono Network (réseau présent dans 30 pays), une sélection de grandes entreprises qui s’engagent par le partage de compétences, ainsi que des volontaires, des associations, des acteurs publics et académiques. Ainsi, pour la première fois réalisé en virtuel, cet événement a permis à de nombreux participants de confronter leurs expériences et expertises du pro bono, en présence d’intervenant.e.s français.es et européen.ne.s. Un véritable coup de projecteur institutionnel et médiatique sur le pro bono à la française ainsi que sur nos entreprises et associations pionnières en la matière !

Lors de ces journées, des sessions publiques de partage et d’échange étaient au programme :
– Conférences et tables-rondes mettant à l’honneur les perspectives de personnalités françaises & internationales ainsi que des études de cas inspirants,
– Ateliers de présentation de programmes innovants en pro bono dans le monde, à la main des membres du réseau et de nos partenaires.

Retrouvez le programme

Retrouvez le témoignage de Charles-Benoît Heidsieck, président du Rameau, sur le pro bono et le « jouer collectif »