Fonds d’urgence pour organisateurs de colonies de vacances et classes de découvertes

Publié le : mardi 17 novembre 2020 - Modifié le : lundi 12 avril 2021

Tous les ans, plus de 1,2 millions d’enfants et jeunes partent en colonies pendant les vacances. Au cours de l’année scolaire, plusieurs centaines de milliers d’enfants partent, avec leurs enseignants, en classes de découvertes. Depuis un an, la crise de la COVID-19 a durement impacté l’activité des organisateurs de séjours pour mineurs. Afin d’aider ces structures, le gouvernement remet en place, pour l’année 2021, un Fonds d’urgence pour les organisateurs de séjours pour mineurs.

Ce fonds d’urgence est à destination des structures privées, organisatrices de séjours pour mineurs. Elles doivent attester d’une baisse d’activité d’au moins 50% au cours de l’année 2020.

Le Fonds se compose de deux aides distinctes :

  • Une aide forfaitaire de 5000 € par établissement pour les gestionnaires de lieux d’accueil de séjours (limité à 20 000 € par structure, soit 4 établissements gérés) ;
  • Une aide forfaitaire, de 2000 à 10 000 €, pour les organisateurs de séjours, calculée en fonction du nombre de séjours organisés en 2019.

Ces deux aides sont cumulables, dans la limite de 22 000 € par structure.

Les structures ayant bénéficié du « Fonds d’urgence pour les colonies de vacances et classes de découvertes » en 2020 sont éligibles à ce Fonds d’urgence.

Détails pratiques :

Retrouvez la plaquette

Dans la même rubrique

17 novembre 2020

Fonds d’urgence pour les colonies de vacances et classes découvertes : foire aux questions

Le fonds d’urgence pour les colonies de vacances et classes de découvertes soutient les organisateurs de séjours pour enfants et jeunes. Cette foire aux questions précise et détaille les différents critères pour pouvoir bénéficier de ce (...)
5 novembre 2020

Les aides spécifiques pour la trésorerie et l’emploi des associations

Face à la pandémie de Covid-19, le Gouvernement a mis en place au printemps des mesures pour soulager la trésorerie des associations : reports de charges, prêts garantis par l’État, ainsi que des mesures pour réduire ou compenser leurs coûts : activité (...)

Associations et crise Covid-19

La foire aux questions

Crise du coronavirus