Grande Cause nationale : l’engagement associatif

Le Gouvernement a attribué le label 2014.

Publié le : lundi 17 février 2014 - Modifié le : mercredi 2 avril 2014

Ce label permettra au Mouvement associatif d’obtenir des diffusions gratuites sur les radios et les télévisions publiques pour organiser des campagnes faisant appel à la générosité publique.

Le Premier ministre a voulu ainsi valoriser et promouvoir le rôle des associations et de l’engagement bénévole dans notre société.

La France compte en effet 16 millions de bénévoles associatifs, auxquels s’ajoutent 1,8 million de salariés d’une association, soit 8 % du nombre total de salariés.

Le Gouvernement a souhaité s’engager à leurs côtés au moment où les associations prennent de plus en plus de responsabilités dans tous les domaines - social, éducatif, sportif ou encore culturel.

Cette décision constitue une nouvelle étape dans la politique mise en œuvre pour soutenir le mouvement associatif, faciliter le bénévolat et favoriser l’emploi au sein de l’économie sociale et solidaire.

Elle permettra de sensibiliser les Français aux enjeux de cet engagement au service des autres, qui, depuis la loi de 1901, constitue une chance pour notre pays et un pilier de notre modèle social et républicain.

C’est le message que porte le Mouvement associatif, aux côtés duquel le Gouvernement a décidé de s’engager.

Voir aussi sur notre site :
- l’article "Le Premier ministre signe la nouvelle Charte...",
- la communication présentée le 14 février au Conseil des ministres.
- le communiqué de presse du Premier ministre

recommander

Dans la même rubrique

29 juin 2022

L’avis du CESE sur l’engagement bénévole

Retrouvez l’avis adopté par le CESE à l’unanimité sur l’engagement bénévole, la cohésion sociale et la citoyenneté lors de sa séance plénière du 28 juin 2022.
19 mai 2022

Le rapport « Évaluation des actions associatives »

Le rapport « Évaluation des actions associatives » publié en mai 2022, questionne le développement de l’évaluation des actions associatives au regard des politiques publiques.