Les associations peuvent-elles recevoir des libéralités ?

Publié le : jeudi 26 juillet 2012 - Modifié le : mardi 18 octobre 2016

Oui.

1. Toutes les associations déclarées peuvent bénéficier de "dons manuels" (chèques, virements, biens meubles, titres…) ; de collectes et quêtes sur la voie publique après autorisation administrative.

2. Seules certaines associations peuvent recevoir des legs ou donations autres que les dons manuels.

Il s’agit : des associations reconnues d’utilité publique ; des associations cultuelles ; des unions agréées d’associations familiales ; des associations ayant pour objet exclusif l’assistance, la bienfaisance (poursuite d’un but philanthropique ou social), la recherche scientifique ou médicale ; toute association dès lors que la libéralité est reçue en son nom par une union ou un organisme d’utilité publique auquel elle est affiliée.

Consulter l’article : Dons, donations et legs

Dans la même rubrique

30 août 2018

Les dons au profit d’organismes dont le siège est situé dans l’Union européenne donnent-ils droit à réduction fiscale ?

Tout dépend de l’organisme. Sous certaines conditions, les organismes peuvent demander un agrément aux services des impôts. Seuls les dons aux organismes agréés, dont la liste est publique et disponible sur le site www.impots.gouv.fr, donnent droit (...)
18 octobre 2016

Une mairie peut-elle être le siège social d’une association ?

Oui. La mairie peut être le siège social d’une association.